d'Aleksandrovsh

d'Aleksandrovsh

Barzoi

Le borzoi et les maladies dont il est victime, sain, porteur, malade.

Avant d'acquérir un borzoï il est préférable de demander si les parents ont subi les tests suivants:



Coeur: Eco-doppler cardiaque.



deux patologies peuvent conduire au décés du Borzoï entre 0 et 2 ans. décès subit.

Un léger ou plus important souffle au coeur est détecté .

Soit c'est un souffle au coeur juvénile,

Soit le canal artériel n'a pas été sectionné à la naissance ( procédure normale naturelle, évitant les poumons d'insufler de l'air dans le coeur)

Soit une sténose plus ou moins importante dont aucun traitement n'existe sauf le fait de soulager les effets.

Soit un canal artériel non sectionné doublé d'une sténose.




L'éléveur si il est sérieux ne doit pas vendre un sujet atteint.



L'éleveur sérieux dépiste ses reproducteurs ansi que ses chiots avant la vente car la sténose chez le Borzoï est héréditaire.



ADN



C'est un outil qui va permettre de dépister les maladies génétiques héréditaires et qui permet d'avoir le génome de votre animal.



Il est aussi l'assurance que le pédigré du chiot soit certifié exact.

le chiot recevant 50% du Patrimoine génétique de ses 2 parents

Chaque crhomosone comprenant une allèle du père et une allèle de la mère.




Un éleveur sérieux doit avoir les empreintes génétiques de ses reproducteurs et vous permettre d'obtenir celles de votre Borzoï.



DM-Dégénérative Myélopathie.



Cette maladie est très fréquente dans de nombreuses races grandes moyennes.

vous pouurez voir un article consacré à elle seule afin d'en comprendre le processus.



Il est important que les parents soient dépistés.



Le dépistage se fait sous forme de 3 catégories

N/N sujet Sain

N/A sujet porteur sain

A/A sujet malade pouvant ou ne pouvant pas déclenché la maladie.



Le test de dépistage sur ADN est disponible en France chez Antagène depuis seulement 15 jours.



Il précise et c'est un atout si votre animal atteint A/A développera ou non la maladie.



Il ne faut pas prendre cette maladie à la légère même si les premiers signes n'apparaissent q'entre 7 et 14 ans.

Car devant le peu d'intérêt des éleveurs à dépister sous prétexte que jusqu'à présent les tests n'avaient pas une grande fiabilité, la maladie est maintenant bien ancré chez le Borzoï avec des premières apparitions dès l'âge de 4 ans!!!



La maladie conduit à la paralysie du train arrière, à l'incontinence, l'obligation d'appareillage couteux et de moyen de levage.




Un éleveur sérieux doit dépister ses reproducteurs.



faute de quoi la maladie se répandra de plus en plus.
Sur 790 Borzois testes dans l'Etat du Missouri aux Etats Unis 30% sont N/DM ou DM/DM.



On peut marier des DM/DM avec des N/N , tous les bébés seront N/DM mais ceux vendus aux particuliers devront être stérilisés ( Vasectomiés pour les males avec conservation des testicules à 3 mois et à 6 mois stérilisées pour les femelles).



Thyroïde



Un éleveur sérieux doit faire dépister ses reproducteurs.



Tares Occulaires



Le dépistage ne peut intervenir qu'à partir de l'âge de 3ans.

il n'est pas prouvé le côté héréditaire.




Un éleveur sérieux ne doit tout de même pas reproduire avec un sujet atteint.




Microphtalmie



oeil plus petit , légèrement dépigmenté, le chien deviendra aveugle et peut être même sourd



http://www.chiens-online.com/nos-fiches-la-microphtalmie-mi-fiche-579.html



ne jamais reproduire avec des frères  et soeurs d'un chien microphtalmique.









 

L'élevage d'Aleksandrovsh, pionnier en matière ADN et dépistage.

Depuis 2007, je travaille en étroite collaboration avec le laboratoire Antagène.



Plus de 100 tests DNA en ma possession et autant stockés.



l'ensemble de mes reproducteurs possèdent l'ADN.



Depuis 2012, tous mes bébés subissent un éco doppler cardique dont le résultat est précisé sur le passeport et le certificat de vente ainsi que sur le certificat de Bonne santé vétérinaire. ( mon vétérinaire s'engageant à mes côtés).



Dès que le test de la DM Dégénérative Myélopathie est sorti, j'ai commencé à faire dépister mes reproducteurs, dans les 3 mois à venir tous seront dépistés et les transcriptions seront publiés ici.



Dans le cas où un de mes reproducteurs possèdent les 2 gènes mutés du gène  SOD1.

s'il n'a pas reproduit aucun soucis.



S'il a reproduit avec un partenaire sain, sa descendance sera dans tous les cas N/A donc porteur sain, les maitres seront avisés par courrier recommandé et devront se tenir à ne faire reproduire qu'avec des N/N.



D'où l'importance avant l'achat d'un Borzoi d'obtenir ces tests. Si un éleveur ne veut pas vous les produire, trouver un chiot chez un éleveur sérieux.



Il ne suffit pas que le chiot soit beau , il faut encore qu'il soit sain!!!



S'il a reproduit avec un partenaire N/A porteur sain, sa descendance sera testée ( tests sur DNA en ma possession) à mes frais et par lettre recommandée les  maîtres seront avisés.



car mariage N/N sur N/A, l'ensemble des produits seront N/A porteurs sains.



mariage N/A sur A/A, 50% des produits seront N/A porteurs sains , 50% seront A/A porteurs malades pouvant développer la maladie.



mariage A/A sur A/A, 100% des produits seront A/A porteurs malades pouvant développer la maladie.



Vous avez maintenant tous les outils pour faire votre choix sachant que si vous acheté un chiot après la mise en commercialisation des tests en France et qu'il soit atteint de la D/M en tant que A/A c'est un vice caché au titre du Code Civil.





Dès que tous mes reproducteurs et peut être leurs produits seront dépistés de la DM apparaitront les donnés sur mon site.



Lors des saillies vous verrez les sigles afin de vous permettre de faire votre choix.

dans le cas où par manque de tests ( seulement commercialisés depuis 15 jours en France) si un des deux parents s'avère A/A et l'autre porteur sain N/A, seuls les chiots N/A seront disponibles à la vente, précisé sur le contrats de vente avec les recommandations des mariages futurs avec un partenaire sain N/N.



Après quoi je commence à dépister mes reproducteurs sur la thyroide pour finir sur les tares occulaires, à suivre sur chaque fiche d'identité de l'animal paru sur le site.



Dans le cas d'un animal testé A/A, les résultats seront publiés une fois obtenus ceux des partenaires avec qui il a été marié si mariage il y a eu.



Il est très facile d'irradiquer cette maladie si l'on s'en donne les moyens et le courage et que l'on ne pratique pas la langue de bois.



L'on peut même sauver les lignées atteintes par un travail de rerpoduction sur des produits porteurs sains en les mariant avec des sains.



Après cela l'éleveur sérieux reproduira qu'avec des sujets sains.







 

DM: Dégénérative Myélopathie

La dégénérescence progressive des neurones en région thoracolombaire est responsable d’une ataxie et d’une parésie, associées à divers symptômes nerveux comme une diminution des réflexes et du tonus musculaire, le tout évoluant lentement vers une paralysie flasque du train postérieur. (Sources Laboklin) [1].

La Myélopathie Dégénérative (Degenerative Myeolopathy) atteint les chiens âgés, parfois dès de 8 ou 10 ans, mais plutôt entre 10 et 12 ans.

Une communication scientifique (University of Missouri, Massachusetts Institute of Technology, Swedish University of Uppsala, University of Pennsylvania) faite en 2008 [2] lève le voile sur cette maladie atteignant les chiens âgés. Après étude sur des chiens des 5 races prédisposées pour cette maladie (Pembroke Welsh Corgi, Rhodesian Ridgeback, Berger allemand, Boxer et le Chesepeake Bay Retrieve), une mutation sur le gène SOD1 et un risque élevé de développer la maladie a été mise en évidence.

La mutation a, depuis, été identifiées dans de nombreuses races :

American Eskimo Dog, Bouvier bernois, Cardigan Welsh Corgi, Golden Retriever, Montagne des Pyrénées, Kerry Blue Terrier, Caniche, Carlin, Shetland Sheepdog (Sheltie), Soft Coaten Wheaten Terrier, Foxterrier à poil dur, Saarloos, le chien Loup tchécoslovaque ou le Barzoï pour n'en citer que quelques unes.

Elle est également présente dans diverses races de chiens de Bouvier ou Bergères, dont le Colley.

La mutation intervenue sur le gène SOD1 consiste en une substitution d'un acide aminé : La lysine, en un autre : Le glutamate.

Ce gène code pour une enzyme dont le rôle est de protéger les cellules contre les déchets toxiques résultant des processus cellulaires.

La séquence codante étant modifiée par cette substitution d'acide aminé donne de nouvelles propriétés à cette enzyme.

Des expériences menées en laboratoire sur des souris montrent que la mutation n'entraine pas la perte d'activité de l'enzyme. [3]

Par contre, une accumulation anormales des protéines formant alors des agrégats est constatée.

L’agrégation des protéines est un mécanisme connu dans les maladies neurodégénératives.

Ces agrégats pourraient provoquer la destruction cellulaire des zones concernées.

Une hypothèse avancée parmi d'autres. L’étiologie de la DM, comme de la SLA chez l'être humain, demeure inconnue et aucun traitement curatif n’a été mis au point à ce jour.

La mutation a une pénétrance incomplète :

Les chiens malades sont tous homozygotes pour la mutation. Mais tous les homozygotes mutés ne développeront pas obligatoirement la maladie.





La première alerte va venir de la perte de proprioception. La proprioception est la capacité qui est donnée aux êtres vivants d'avoir une connaissance, consciente ou non, de la position relative des parties du corps. Le chien va laisser trainer ses pattes arrière lors de la marche. Les griffes vont alors racler le sol et faire du bruit si ce sol est dur, macadam par exemple.

Ces anomalies du déplacement ne sont jamais constatées lors d'atteintes mécaniques du système locomoteur, dysplasie par exemple.

Test à faire :

Pour détecter une perte de proprioception des membres postérieurs: Plier le pied du chien et lui faire prendre appui sur le sol.

S'il attend plusieurs secondes ou reste en position repliée, il y a perte de proprioception et une DM doit être suspectée.



6 à 12 mois peuvent se passer avant la paralysie complète de l'arrière-train.

Il n'y a actuellement aucun traitement connu pour arrêter, ou même seulement freiner l'évolution de la maladie.

Une administration quotidienne de vitamine E semble ralentir l'évolution, rapporte Laurent Cauzinille (docteur vétérinaire diplômé de l'American College of Veterinary Medicine Neurology)



La DM est une maladie autosomique récessive.

Les caractéristiques d'une maladie génétique à transmission autosomique récessive sont les suivantes :

- Un individu (animal, être humain) est dit homozygote lorsqu'il présente deux allèles identiques au niveau d'un gène et hétérozygote quand les allèles sont différents.

- Une maladie est dite récessive quand le gène défectueux ne s'exprime qu'à l'état homozygote.

- Elle atteint tout individu (animal, être humain) sans distinction de sexe.

- La consanguinité augmente le risque.

Autosomique récessive, la DM n'est pas liée au sexe et les 2 allèles mutés du gène doivent être transmis pour qu'elle se déclenche un jour.

En outre, sa pénétrance est incomplète : tous les chiens homozygotes mutés ne développeront pas obligatoirement la maladie. Il est toutefois impossible, à ce jour, de déterminer parmi les chiens homozygotes mutés, lesquels développeront un jour la maladie.



La consanguinité augmente les risques :

Fait aggravant, le risque DM est 3 fois plus élevé pour un accouplement consanguin cousin x cousine (arrière-grand-père et arrière-grand-mère communs) que pour un couple non apparenté.

Si un mariage père x fille, ou mère x fils, est fait, alors le risque DM est cette fois ci 7 fois plus élevé que pour un couple non apparenté.



Conseil aux éleveurs :

Faites tester vos reproducteurs.

Faites des accouplements avec au moins 1 des parents homozygote normal  N/N



Conseil aux particuliers :

Renseignez vous sur le profil génétique des parents pour la DM (demandez à avoir une copie du certificat de dépistage fait par le laboratoire) d'une portée avant d'aller plus avant et de vous décider sur l'achat d'un chiot.