d'Aleksandrovsh

d'Aleksandrovsh

Barzoi

L'Histoire au commencement

L'Histoire au commencement

Toute l'histoire a débuté en Mars 2012, lorsqu'une amie Russe habitant en France m'a trouvé Admiral sur le site de Victor.


 


Cela faisait longtemps qu'elle essayait de retrouver cet élevage car pour elle les Borzoïs de Victor lui rappelaient les Borzoïs élevés par son Grand-Père en Russie avant le Bolchévisme.


 


J'ai donc parcouru le site de Victor et j'ai vu cette petite bouille sympathique et nous sommes rentrés en relation par l'intermédiaire du traducteur de Google et par Lilia.

Le choix

Le choix

L'Affixe d'Aleksandrovsh à 23 ans cette année mais ce n'est qu'en 2011 que j'ai créé sur facebook la Communauté d'Aleksandrovsh afin de se rapprocher du Seigneur des Anneaux que j'affectionne.

La communauté existait mais n'avait pas son seigneur au sein de sa maison.

Elle disposait dans ses membres Son Altesse E'Apple Pie d'Aleksandrovsh et depuis peu sa Princesse Nira, Pascova Enigma mais pas de seigneur.

Il fut donc décidé que son Seigneur serait Vaskes Admiral et que de... plus il serait de Russie, le berceau Ancestral de cette merveilleuse race: Le Borzoï.

Et le seigneur grandissait!!!

Et le seigneur grandissait!!!

Ce beau Seigneur Russe n'était plus un bébé comme sur les photos mais un pré adolescent de un an.


 


Je n'aurais pas imaginer à cette épôque les difficultés pour le rapatrier de son pays d'Origine: La russie.


 


Donc je commence par refaire mon passeport que je n'ai obtenu que deux mois après, nous étions déjà en Juin 2012 et mon bébé continuait à prendre de la taille.


 


Et pour patienter, Victor avait fait de très belles photos sous la neige que je regardais chaque jour en pensant à lui.


 


Entre temps, Nira est arrivée et a pris beaucoup de place dans ma vie, j'étais aussi occupée non seulement par les bébés qui naissaient mais aussi par la mise en place des installations de l'élevage.

Visas

Visas


Le passeport obtenu je pensais qu'il suffisait d'aller au Centre de visa Russe pour obtenir les visas, et comme vous le savez j'y suis allée pour rien car il est absolument indisppensable de passer par lun mandataire pour les obtenir, et là mon Amie Francine a été non seulement d'un grand soutien moral mais d'une aide précieuse en cherchant le meilleur mandataire qualité/Prix pour les obtenir en une semaine, ce qui fut fait à 20 heures la veille de partir car il a fallu réserver le vol en prévoyant une flexibilité de dernière minute au cas où je n'aurais pas eu les visas à temps.

Les tracasseries Administratives pour sortir un chien de grande taille

Les tracasseries Administratives pour sortir un chien de grande taille


Mais ce ne fut pas les derniers soucis, au dernier moment la cage que l'on devait me preter s'est avérée trop petite et pas aux normes Iata, donc il a fallu réserver une cage de la plus grande taille 122 x 89 x 83 pour pouvoir le ramener.


 


Et il fallait aller aussi chercher porte de Clichy le passeport avec les visas chez le mandataire le matin même du départ.


 


Entre temps, je devais organiser le dispositif de garde pour mes Compagnons à l'élevage et surtout faire en sorte de prendre toutes les dispositions afin que Nira ne reste pas seule étant donné le super attachement qu'elle a pour moi.


 


Je passe sur le fait qu'il n'était pas possible de faire autrement que d'aller le chercher compte tenu des couts de Fret trop important entre la Russie et la France.


 


Il fallait aussi que j'obtienne l'agrément Import/Export obligatoire pour ramener tout chien hors CEE, agrément délivré en Préfecture chargée des élevage autorisés.


 


Je passe sur le fait que je me suis faite refusée les vols à bas prix à cause de l'obligation d'assistance à toute personne à Mobilité réduite.

Une solidarité Mondiale jamais vécue!!!

Une solidarité Mondiale jamais vécue!!!


Pour la garde de tous mes compagnons restés en France, le destin a voulu que Christian et Annick, amis Belges de Cursini ( chiens Corses) ont décidé de passer une semaine de vacances à l'élevage et ont sacrifié leur mercredi et jeudi à rester tenir compagnie à toute ma troupe et aidés de Jacky qui est passé mercredi soir ont pris bien soins de mes compagnons.


 


Nira n'a donc pas souffert de mon abscence, ces deux jours et d'ailleurs à mon arrivée m'a dit bonjour et n'était en aucune façon perturbée.


 


Je pense aussi à l'aide précieuse de mon amie Francine à tous points de vue tout le long de cette préparation.Elle sait oh combien que si ce voyage a pu se faire c'est surtout tout et avant tout grâce à elle.


 


Je pense aussi à la fatigue de Micha à Marseille qui est monté à notre Dame de la Garde déposer un cierge pour que j'obtienne mes visas accompagné de Fleur des Champs,


 


Je pense aussi à la patience de Victor qui au dernier moment dès l'accord a du faire dans la veille de mon arrivée tous les papiers vétérinaires nécessaires au passage en Douanes d'Admiral,


 


Je penses aussi à Karine Lamand CorsicaHusky qui m'a mise en relation avec le Numéro 1 des éleveurs mondiaux des chiens nordiques par l'intermédiaire de son amie Olga, Russe qui se tenait pret pour y aller lui même au cas où je n'aurais pas eus mes visas.


 


Je penses aussi à vous tous mes amis proches Celine,Laurent, Angélique, Christophe, Hélène, Maxens qui m'ont rendu vissite sur le passage de leurs  vacances et qui par leur présence ont rendu mon attente moins pénible.


 


Enfin je pense aussi à tous mes amis éleveurs du Monde entier qui par messages privés m'ont assurer de leurs soutiens moraux mais aussi en Russie allant même à me proposer de l'aide au cas où on ne pourrait pas le faire sortir de son pays au dernier moment.


 


Une solidarité mondiale, amicale, solidaire que je n'ai jamais rencontrée jusqu'à présent et surtout pas en France dans le monde qu'est le nôtre d'éleveurs canins.

et le voyage pris forme.

et le voyage pris forme.


Mardi soir après avoir passé deux jours d'attente et d'angoise, un sms tombe pour m'annoncer que j'avais obtenu mes visas.


 


Alors après avoir poussé un cri de soulagement, Christian Anick et moi avons commencé par arroser cela,


 


Puis tout d'un coup mise en oeuvre de la fin de préparation et des dernières recommandations en mon absence et bouclage du sac de voyage vérification suivant la la liste que j'avais dressée car il ne fallait rien oublié.


 


La voiture elle aussi avait subi un grand nettoyage!!!

le départ et l'avant vol.

le départ et l'avant vol.

Couchée tard pour parfaire les derniers préparatifs, je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit.


 


J'étais aussi très inquiéte malgré l'assistance aux aéroports sur la capacité de mes jambes et muscles à pouvoir accepter trop de positions debout et de tenir jusqu'au bout me laissant assez de force musculaire pour accomplir mon périple jusqu'à mon retour.


 


Et pas question de poser en cas de douleur des patchs de morphine que j'utilise de plus en plus souvent en cas de crises car ils sont interdits pour la conduite.


 


Levée à 3 heures du matin, j'ai pris la route peu de temps après afin de gagner la capitale et m'arreter dans un premier temps aux établissements Morin afin de récupérer la cage démontée qui entrait juste dans la voiture en la penchant un peu, acheter aussi un beau collier pour mon seigneur Russe et reprendre la route en direction de Paris.


 


Porte de Clichy après avoir eu quelques difficultés pour trouver la rue du mandataire je récupère mon passeport et les visas, soulagée, la fin de matinée arrivant vite je pris la direction de Roissy avec la Modus quand tout d'un coup l'ordinateur de bord m'annonce: refaites l'appoint d'huile.


 


Ah mais c'est tout de même pas cela qui m'arreterait après tous les tracas passés et j'ai continué pour arriver à Roissy suffisament en avance.

L'Embarquement.

L'Embarquement.

Il fallait aussi charger la cage sur le chariot et là des personnes m'ont aidé sur place puis à l'aide de ma canne direction Terminal 2E.


 


Alors là vous me le referez l'assitance handicap d'Air France à Roissy.


 


Je n'ai eu le fauteuil qu'à l'embarquement, j'ai du tempéter pour passer en priorité car je sentais mes muscles se tétaniser par la position debout continue augmentée du stress.


 


Et surprise il a fallu que je régle le supplément de la cage à l'aller car elle dépassait les développés autorisés.


 


Enfin j'ai pu m'assoir doté de mon billet, cage  en direction de l'embarquement.


 


Et là après avoir mangé un sandwich sur le pouce, le fauteuil arriva et direction au contrôle, fouille au corps bon ca vu mon développé cela a était rapide puis dans le hall d'embarquement.


 


J'avais choisi de faire profiter 4 groupes d'amis du pas à pas de mes péripéties afin déjà de les rassurer mais aussi de communiquer sur Facebook afin que tous puissent participer à ce magnifique épisode de ma vie.


 


A l'heure de l'embarquement, la cage et mon bagage ou j'avais logé les visseries de la cage, gamelle collier affaires pour moi ainsi qu'une bouteille de champagne pour Victor et un cadeau pour lui que j'avais brodé de mes mains étaient en soute.


 


La prise en charge handicap fut d'un grand secours pour soulager mes crampes musculaires en continue.


 


Sur ce vol de 16 heures , nous étions 3 dans le même cas, nous embarquons en premier et débarquons en dernier.


 


Une autre personne sur cette photo.



 

Point Fixe

Point Fixe


ET après un point carburant, l'avion décolla de Roissy pour 3 heures 40 de vol et un décallage horaire de deux heures.


 


Par précaution pour le retour je n'ai pas changé l'heure de ma montre, réveillant le lendemain Victor deux heures trop tôt, là c'est bien moi.

Le voyage .

Le voyage .


Le voyage fut paisible si ce n'etait que quelques perturbations de temps en temps.


 


J'ai voyagé avec à mes côtés de très jolies jeunes femmes russes avec qui j'ai pu échanger quelques mots de mon mauvais anglais et leur expliquer le but de mon voyage.


 


Arrivée à Moscou, j'ai après avoir donné une de mes cartes d'élevage au stewart très interressé par un bébé Afghan été acheminée par un Monsieur Russe de l'aéroport dans la salle des bagages ou j'ai récupéré la cage et mon sac .


 


Dans le hall d'acceuil, j'ai téléphoné à Victor qui est arrivé quelques minutes après et nous sommes tombés dans les bras l'un de l'autre comme si nous nous connaissions depuis toujours.


 


Après 2 heures de voiture pour gagner son élevage, j'ai pu enfin voir mon bébé et connaitre tous les compagnons de Victor.


 


Que ces moments ont été agréables et j'ai été très heureuse de voir que tous ses compagnons en plus d'être très beaux étaient très sociables et vivaient heureux à ses côtés.


 


Je fus aussi très touchée par la soeur d'Admiral qui m'a adoptée mais je n'avais qu'une cage!!!


 


La langue n'a jamais été durant mon séjour à Moscou un barrage à notre communication à Victor et à moi, nous avons échangés un peu en Anglais, un peu en français, et en translate google.


 


Dans sa façon de socialiser ses compagnons je me suis retrouvée.


 


Nous avons reparlé de ces anciens élevages de Borzoïs à travers le monde que nous avons connus à nos débuts.


 


Il avait sorti du fromage et du pain d'épice, du chocolat et lorsque je suis allée l'aider à monter la cage, une de ses Borzoïs s'est fait un délicieux repas, cela m'a rappelée Fleur des Champs de Micha.


 


Il m'a donné tous les papiers d'Admiral pour le lendemain.


 


Nous avons continué de converser jusqu'à tôt le matin, nous avons entre temps mis le collier à Admiral et nous l'avons mis quelques minutes dans la cage pour connaitre sa réaction.


 


Je lui avais emmené une peluche.


 


La cage ne l'a même pas affolé car il s'y est endormi.


 


Après l'avoir retiré nous nous sommes tous couchés, j'avais pris admiral avec moi afin qu'il s'habitue à moi car à Paris, Victor ne sera plus à côté de lui.


 


J'ai remis le cadeau que j'avais brodé pour Victor et qui lui a fait énormément plaisir et profondément touché.


 


Le soir il a brulé une bougie pour donner les meilleurs signes à Admiral,la Russie ressemble beaucoup dans ses croyances à la Corse.



 

Mon cadeau.

Mon cadeau.


Voici le cadeau brodé par mes mains que j'ai fait à Victor .

Départ

Départ

Nous avons dormi Admiral et moi dans les bras l'un de l'autre.


 


J'ai donc comme je vous l'ai dit réveillé à cause du décalage horaire Victor deux heures avant donc je me suis rendormie avec Admiral revenu se loger dans mes bras.


 


Le matin après avoir bu un premier café, Vera est venue nous rejoindre car c'est elle qui nous a


accompagné à l'aéroport de Moscou.


 


J'ai pris la photo d'une église sur la route et par ces photos je vous fait profité du départ d'Admiral.

le moment de quitter Victor

le moment de quitter Victor


Nous sommes arrivés à l'Aéroport, j'ai remercié Véra de sa gentillesse et elle est reparti.


 


Victor après avoir chargé la cage avec mon précieux Seigneur nous sommes rentrés dans le hall, passés au contrôle et Victor s'est occupé de tout ce qui a été pour moi une aide précieuse afin de garder mon état musculaire en parfait état de marche pour le retour entre Roissy et ma maison.


 


Tout d'abord il a passé Admiral, la cage au services vétérinaires puis à la douane.


 


Puis nous a signalé aux guichets pour l'assistance fauteuil, puis emmener Admiral aux personnes chargées de son transport en soute, allé avec moi régler le supplément de bagage pour Admiral.


 


J'avais emmené de Paris un tapis de cage confortable que nous avons posés dans la cage et avant d'abandonner mon Seigneur Admiral aux mains des personnes chargées de son embarquement, nous avons pris cette agréable photo.


 


Puis Victor nous a quitté, j'ai oublié de dire quil avait prié en partant de chez lui pour qu'Admiral ait les meilleures augures.


 


Lors de cette séparation, nous nous sommes embrassés comme deux vieux amis de toujours et chacun de nous deux très émus avons versé une larme même si moi à cause d'une mes maladies mes larmes sont sèches, l'émotion pouvait se lire sur nos deux visages.


 


Je garderais de ce moment une vive émotion chaleureuse comme il ne m'a jamais été auparavant donné d'en vivre.


 

le Retour.

le Retour.


Pendant qu'Admiral était transporté en soute présiourisée et j'ai appris plus tard dans l'avion que les personnes qui s'en était occupé lui avait redonné à boire, moi je fus transportée en fauteuil jusque dans l'avion après avoir passé à la fouille...


 


Au moment d'embarquer je reçu un ticket m'assurant que la cage était bien en soute dans le bon avion.


 


Durant tout le voyage je me suis inquiétée de son bien être, nous avons survolé la Pologne, l'Allemagne, commençant notre atterissage à partir du Luxembourg, la Belgique pour enfin arriver sur Paris ou la température avoisinait les 36°C.


 


Comme je sortais de l'avion la dernière et étant placée à droite à côté de l'aile droite de l'avion, j'ai vu débarqué Admiral qui se tenait tout debout dans sa cage ce qui m'a permis d'envoyer un sms à Victor pour le rassurer.


 


L'assistance m'a emmenée en fauteuil jusqu'à l'arrivée d'Amiral qui a été chargé sur un chariot dans sa cage.


 


Il ya avait un autre monsieur qui attendait son chien nu en provenance du Mexique.


 


Puis j'ai repris ma canne car l'assitance handicap magré ce qu'il m'avait dit,  ne m'ont pas accompagnée à la voiture mais ce sont une maman et son grand fils qui l'ont fait.


 


Nous avons mis Admiral dans la voiture à l'avant, avons démonté la cage en deux puis enbarqué dans la voiture et remis Admiral dans sa cage qui lui servait de panier, les fenêtres entre ouvertes.


 


Après de longues heures de route et des embouteillages en sortie de Paris nous sommes arrivés à la maison ou un poulet à la bière belge finissait sa cuisson sous la main experte d'Annick, nous avons arrosés l'arrivée de ce beau seigneur après avoir appelé au téléphone Victor.


 


J'ai été voir tous mes compagnons et embrassé ma Nira très cool.


 


Annick et Christian ont été merveilleux et ont bien géré toute ma petite troupe.


 

At Home à la Communauté d'Aleksandrovsh

At Home à la Communauté d'Aleksandrovsh

Après une bonne nuit de sommeil Admiral trouve ses marques.


 


Ce matin il a beaucoup mangé puis bu et venu nous tenir compagnie pour les croissants.


 


il a trouvé les whippets bien petits.


 


Et actuellement il est sur son canapé à regarder la télévision.


 


Il sera assurément très beau, actuellment il a ce corps de jeune adolescent un peu ingrat et est en pleine mue.


 


Son regard est tendre et sa belle tête ciselée met en émoi déjà toutes les jeunes filles Borzoïs à commencer par Nira.


 


Même si ce voyage pour moi a été éprouvant je ne regrette pas de l'avoir fait pour plusieurs raisons, tout d'abord qu'il est plus rassurant et moins éprouvant pour un 4 pattes de faire connaissance de sa famille avant le départ pour ne pas être stressé à l'arrivée, pour avoir fait la connaissance de cet homme merveilleux, amoureux du Borzoï et passionné qu'est Victor et enfin d'avoir pu un jour dans ma vie être sur la terre de mes borzoïs.


 


L'hospitalité Russe est identique à celle des Corses, ce sont des personnes chaleureuses possédant un coeur énorme de bonté et partageant comme nous les Corses des valeurs croyantes et humaines.


 


Il en est ressorti une rélle amitié et cela devrait être tout le temps comme cela.


 


Merci Victor et Lilia.


 


Admiral bénéficiera d'une assurance et sera le futur papa des bébés d'Aleksandrovsh.



 

Et pour rire

Tous les commentaires de mes amis sur le facbook de la Communauté d'Aleksandrovsh.


 


Comme cela mes amis éleveurs du monde entier ont pu suivre mon périple et eux aussi être rassurés surtout au vu de mon état de santé ces derniers mois m'obligeant à recourrir aux patchs de morphine.


 


Ma petite Noémie en cours de formation devrait reprendre mon élevage plus tard.


 


Alors regardez comment est l'ambiance, moi j'en ai beaucoup rit.


 


vous êtes très prudent cette maman de lévriers))) (moi aussi, de sorte a été nommé aujourd'hui à la gravure, où j'ai commandé les inscriptions sur les statues pour notre tournoi de Septembre)))


 


Have a good trip, if the time has come .... and much joy and happiness with the new family member!


 


В Москве ,что снег уже выпал?


 


 bon sejour et revient avec le rois de toute les russies...


 


Bon voyage Marie Thé,bientot il sera a vous


Ni puha ni pera:) Wish you to get your loved borzoi home as soon as possible!!!


 


Congratulations!


 


Merveilleuse nouvelle


 


Marie thé attends devant les ets morin 9h pour y prendre la cage,. puis recuperation du visa a clichy chez le mandataire, et enfin roissy!


 


ok donc morin puis clichy visa et hop roissy ....on va lui mettre un gps mdr


 


Elle est à roissy, la cage est embarquee Marie thé ...pas encore...!!!


 


‎15h 30 elle est en salle d embarquement... ok ras


 


message codè.. l oiseau prend sont envol... je repete... l oiseau prend sont envol ..mdr


 


‎16h 30 ras envol de l oiseau... je recapette ..la place rouge n est pas vide..il y a du monde....


 


enfin sur le sol russe et visite au slave ....de borzoi... cool


 


 fin du voyage retour en france les russes l on pas gardè ..avec marie thè c est revolution assuree...sont pas fous les russes...


 


 


Et si elle avait fait des emules là bas??


 


francine voyons... tu imagine des mari thè dans leurs bureaucracies..sont capable de reveillier lenine et staline ..disant revener on vous prefere a elle mdr


 


 Congratulations, best wishes and have much joy together! :-)


 


 il est beau...


 


 


il a un regard plein de douceur !!!tres tu es tres beau mon loulou !!!!!


 


Je suis fascinée par son regard! j en ai vu des borzoïs mais celui là.....


 


Merci pour tes messages Marie- Therese and grand merci pour tendresse Admiral. Il est heureux d'avoir une telle mère. Il m'a dit sur cela ses soeurs et les frères :)


 


 


 


 


Ben oui!! une 2eme revolution russe!!!


 


Good Luck!!!


 


 bon vol bon voyage...


 


Extra ! Bon voyage à vous et Miral


 


So happy for you!!!! This is a great moment! Good luck!!


 


Reviens nous en pleine forme !


 


Le fameux visa bien sur!


 


C'est un comble d'oublier ce mot là ;-) Mais, je crois que tout le monde aura compris.


 


oufff l envol vers la place rouge...


 


‎15h55 Embarquement clos.....


 


C'est la moitié du rêve, maintenant faut la récupérer ;-) Tu crois qu'elle va mettre une Datcha dans son sac ?


 


Pour suivre son vol : AF1645 (13h55 - 15h50) [Flightradar24.com] C'est encore plus intéressant dans ce sens.


 


Et au fait ... "20 ans", t'ai un peu juste là, ça fait 18 ans que je suis ici et tu connaissais Marie-Thé bien avant que je partes, non ?